Besançon : « Il a une place dans mon fournil », 120.000 soutiens pour le jeune migrant apprenti dans une boulangerie


Le boulanger de la rue de Rivotte à Besançon (Doubs) est en grève de la faim depuis le 3 janvier. Il se refuse à voir son jeune apprenti Guinéen expulser de France alors que le jeune migrant a été formé comme apprenti et…



Besançon : « Il a une place dans mon fournil », 120.000 soutiens pour le jeune migrant apprenti dans une boulangerie

X
X

log in

reset password

Back to
log in
Copy link
Powered by Social Snap