A Nîmes, un gérant de supérette interdit l’entrée aux femmes voilées, sa devanture vandalisée


Le groupe Casino, propriétaire de l’enseigne Vival où le gérant travaillait, a dénoncé un acte « qui va à l’encontre de ses valeurs ». Deux enquêtes ont été ouvertes.



A Nîmes, un gérant de supérette interdit l’entrée aux femmes voilées, sa devanture vandalisée

X
X

log in

reset password

Back to
log in
Copy link
Powered by Social Snap